Voyage au Costa Rica : Une aventure pour s’initier au tourisme responsable

Voyage au Costa Rica : Une aventure pour s’initier au tourisme responsable

Face à l’enjeu du tourisme de masse, le Costa Rica a misé sur un tourisme écoresponsable. L’idée est de préserver l’environnement tout en ayant un tourisme durable. Grâce à cette politique de préservation, ce pays de l’Amérique latine est aujourd’hui devenu la destination phare pour s’initier au tourisme responsable.

Le label CST, une preuve d’engagement du pays

Pour promouvoir le tourisme responsable, le Costa Rica n’a pas hésité à créer une sorte de certification pour attester l’engagement des acteurs dans le tourisme équitable. Il s’agit en effet du label CST (Certicación para la Sostenibilidad Turística). Ce label permet en outre de lutter contre le greenwashing (un concept qui fait référence à un produit respectueux des normes environnementales alors qu’au fond, c’est faux). En délivrant un CST à une entreprise touristique, cela montre leur engagement pour un tourisme solidaire. L’octroi de cette certification implique aux sociétés touristiques de favoriser le développement local et la promotion de l’identité culturelle du Costa Rica.

Vivre un séjour écoresponsable au cœur d’Osa

Si vous souhaitez avoir un voyage écoresponsable au Costa Rica, c’est Osa qu’il faut visiter. Dans cette péninsule, vous aurez à vivre une expérience dans les fameux écolodges tout en respectant l’environnement. Parmi les choses incroyables que vous pouvez faire à Osa, c’est de prêter à la remontée des sentiers de la rivière Naguala. Le parcours dans cet environnement luxuriant vous fera découvrir des variétés d’arbres et d’animaux incroyables. Se reposer sous la chute de la cascade sera la cerise sur le gâteau de votre séjour au cœur d’Osa.

Découvrir une population indigène soucieuse de son environnement

La population qui a le plus souffert de la discrimination au Costa Rica, ce sont surtout les groupes indigènes. En effet, ces derniers ont longtemps été oubliés par le gouvernement. Ce qui les a empêchés de participer au processus de développement et de la vie active du pays. Pourtant, ces populations indigènes ont beaucoup à nous apprendre en matière de préservation de l’environnement. C’est la raison pour laquelle de nombreuses voix se prononcent aujourd’hui en leur faveur afin de préserver leur habitat ainsi que leur identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post 3 campings avec SPA au Pays basque
Next post Comment procéder pour dénicher des billets d’avion pas chers ?