Mieux comprendre l’assurance voyage étudiant

Mieux comprendre l’assurance voyage étudiant

Quelle que soit la nature du voyage, la souscription d’une assurance s’avère être indispensable pour profiter d’une prise en charge en cas de sinistre. Un étudiant a besoin de poursuivre ses études à l’étranger pour se faire une spécialisation. Cela lui permettra également d’apprendre de nouvelles cultures et de découvrir de nouvel environnement social, tout en travaillant dur pour obtenir son diplôme. Voyager à l’étranger permet également de se forger une expérience de vie, mais surtout, d’ajouter un bonus à son CV. Bien évidemment, ce projet n’est jamais à l’abri d’un imprévu (problème de santé, accident…). Il est de ce fait important de souscrire à une assurance voyage étudiant pour éviter les répercussions financières que ces sinistres peuvent provoquer. Voici ce que vous devez savoir sur cette assurance.

Assurance voyage étudiante : pour quelles raisons ?

Séjourner durant des mois ou des années à l’étranger vous oblige à être plus autonome. C’est un projet qui nécessite une très bonne préparation, pour ne pas être dépassé par la situation une fois arrivée dans votre destination hôte. Vous devez comprendre que des problèmes peuvent survenir à tout moment durant votre séjour, quel que soit le pays que vous avez choisi pour poursuivre votre étude. En souscrivant une assurance voyage étudiant, vous pourrez profiter d’une prise en charge si vous tombez malade, où que vous ayez besoin d’un soin spécifique (hospitalisation, évacuation sanitaire, chirurgie, rapatriement…). De plus, les prix peuvent vraiment être conséquents dans certains pays comme l’Australie ou encore les États-Unis (la consultation peut grimper jusqu’à 300 $). Ainsi, pour minimiser les frais de santé, les garanties proposées par l’assurance voyage vous permettent de profiter d’un remboursement des frais de soin. Cela constitue une véritable barrière de protection financière pour faire face aux imprévus. L’assurance voyage étudiant peut également prendre en charge les dégâts que vous avez causés au bien d’autrui. Cela vous évitera de payer de votre poche toutes les réparations des dommages, à condition que le sinistre survienne par accident. Ce type de couverture propose une assurance bagages pour votre vol aller-retour, ainsi qu’une garantie assistance juridique si jamais vous êtes traduit en justice suite à une infraction dont vous n’avez pas connaissance. En effet, les lois se différencient d’un pays à l’autre et parfois, les choses qui semblent être banales en France peuvent être interdites à l’étranger. Certains sinistres sont même sanctionnés par un emprisonnement et le paiement d’une amende. L’assurance voyage étudiant peut prendre tous les frais de justice et le paiement de la caution judiciaire. L’assurance voyage étudiant permet propose également une assurance décès. Si par malheur vous pouvez décéder durant votre étude à l’étranger, votre compagnie d’assurance se charge du rapatriement de votre corps jusqu’en France.
Vous pouvez également profiter d’une « garantie interruption ». Si vous êtes contraint d’interrompre vos études suite à une hospitalisation de plus de 45 jours ou à une évacuation médicale, l’assurance vous rembourse les frais de scolarité que vous avez déjà payés qui n’a pas encore été employée.

Quelles procédures suivre pour souscrire à une assurance voyage étudiant ?

Vous pouvez vous adresser à un courtier expérimenté en assurance voyage étudiante. La souscription peut être individuelle ou en groupe. Dans ce dernier cas, ce sera l’établissement scolaire qui effectuera la souscription et de choisir les garantit, qui conviennent pour les étudiants. Prenez le temps de comparer les compagnies d’assurance pour trouver les meilleures offres. Un mauvais choix peut avoir des conséquences assez désastreuses surl’ensemble de votre séjour.

L’assurance carte bancaire permet elle de couvrir les sinistres à l’étranger pour un étudiant ?

La carte bancaire est accompagnée automatiquement d’une assurance voyage. Cependant, celle-ci n’est effective que si vous avez payé tous les frais en rapport avec votre séjour avec cette carte. Mais cette assurance a ses propres limites et ne peut pas prendre en charge tous les sinistres qui peuvent se présenter durant le séjour. Elle n’est valable que durant 90 jours, ce qui n’est très adapté pour un séjour universitaire. De plus, le montant des remboursements n’est pas très intéressant, surtout si vous poursuivez vos études dans un pays où le prix d’une consultation médicale coûte vraiment trop cher. Il est de ce fait indispensable de ne pas se contenter de l’assurance voyage proposée par la carte bancaire, car celle-ci ne couvre pas du tout les plus importantes dépenses.

Le cas étudiant étranger qui vient en France

Selon les études publiées sur la revue britannique Times Higher Education, les plus grands succès des établissements universitaires français sont dus à une excellente réputation à l’étranger, surtout dans les pays africains et asiatiques. Les universités françaises ont reçu près de 272 000 étudiants internationaux en 2013. Avoir une couverture de santé est l’un des critères d’adhésions exigés par les universités françaises.

Qu’en est-il de la Sécurité sociale pour les étudiants français et étrangers ?

La plus grande partie du financement de la Sécurité sociale provient surtout des contributions de chaque assuré. Cette entité s’occupe de quatre branches différentes, à savoir, la famille, les accidents de travail et maladies professionnelles, la maladie et la retraite. Généralement, les garanties proposées par la Sécurité sociale sont destinées à toutes les personnes qui vivent et qui travaillent en France. Les étudiants peuvent profiter d’une prise en charge en rejoignant le Régime de Sécurité sociale étudiant (RSSE). Ainsi, ils peuvent profiter d’une couverture maladie. Ce régime s’adresse aussi bien aux étudiants français et ceux venus des pays étrangers. Cependant, l’inscription au régime étudiant proposé par la sécurité sociale est obligatoire pour les étudiants de 16 à 28 ans ayant intégré un établissement d’enseignement supérieur en France.
Pour ceux qui ne peuvent pas prétendre à la Sécurité sociale étudiant, il existe d’autressolutions pour couvrir vos dépenses de santé durant la période où vous restez en France. Vous pouvez alors vous tourner vers les assurances privées. En effet, certaines compagnies proposent une assurance maladie pour les étudiants. Sans cette prise en charge, il serait difficile d’intégrer les établissements supérieurs français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Assurance pour attestation d’accueil, qu’en est-il en réalité ?
Next post 3 campings avec SPA au Pays basque